Myriam Dumont-Ostéopathe

Myriam Dumont

Ostéopathe

Myriam a découvert l’ostéopathie en tant que patiente et impressionnée par l’efficacité de cette thérapie, elle a décidé de s’engager dans la longue formation qui mène au titre d’ostéopathe. Elle est convaincue que d’appréhender le corps dans sa globalité (cœur-corps-esprit) et de comprendre cette unité indissociable dans laquelle les systèmes interagissent les uns avec les autres est un gage d’efficacité clinique.

Elle a complété le programme à temps plein au Collège d’Études Ostéopathiques de Montréal (CEOM) en 2017. Ce programme de 4400 heures au premier cycle rencontre les exigences de l’OMS.

Pour Myriam, l’ostéopathie s’adresse à tous les âges. Elle a développé des compétences particulières dans les post-traumatismes physique et émotionnel, la pré et post chirurgie, les troubles musculo-squelettiques, la périnatalité, les douleurs menstruelles, les troubles du système digestif, du sommeil et de l’anxiété.

Elle a travaillé bénévolement auprès des prématurés, bébés et enfants ayant différentes pathologies (paralysie cérébrale, plagiocéphalie, torticolis congénital, pectus excavatum). De plus, au début de l’hiver 2018, elle a exercé auprès des populations tibétaines et indiennes en s’associant à différents physiothérapeutes et docteurs en ayurvédique. Ces expériences lui ont permis d’enrichir ses connaissances, de faire découvrir l’ostéopathie dans les régions éloignées, d’apporter des soins aux accidentés de la route et d’offrir des soins à des moines tibétains qui souffrent de stress post-traumatique (exil du Tibet par l’Himalaya).

En recherche constante d’approfondir ses connaissances, elle a participé à plusieurs formations post-graduées portant sur des sujets variés : gériatrie, pédiatrie, maladies chroniques et évolutives, douleurs, fascias, gynécologie, obstétrique, blessures sportives, boite crânienne (Sorrel et Murray), endocrâne (commotions cérébrales). Elle a participé en 2016 au processus d’expérimentation dans le cadre du Mémoire mesurant les effets des techniques de C. Hazzard (D.O.) sur les capacités respiratoires des asthmatiques de 18 à 68 ans (Estivalet, 2018).

Ses forces sont l’empathie, l’écoute, le non-jugement, le discernement, l’intuition, l’adaptabilité à chacun et surtout sa joie de vivre. Son esprit analytique la pousse à la recherche des causes spécifiques sous-jacentes aux symptômes. Ces compétences font de Myriam une ostéopathe appréciée par ses patients. Elle émet des reçus pour les assurances et parle également l’anglais.